Les groupes Regard noir et Salvador Segui sont heureux de vous annoncer la parution de la revue anarchiste Ruptures.

La revue Ruptures est le fruit du travail de camarades anarchistes qui en ont assez de subir l’état de leur milieu. Notre collaboration est née de rencontres et de discussions qui nous ont amenés à prendre conscience que nous avions plus de points communs que nous n’aurions pu le penser. Ce travail sera donc nécessairement tiraillé entre deux nuances de l’anarchisme, des camarades privilégiant les luttes syndicales et d’autres les luttes autonomes, dans leur combat pour le communisme anarchiste.

Rupture, tout d’abord, avec les vieilles habitudes. Ce journal se veut ouvert aux camarades d’horizons divers, qu’ils soient membres d’organisations anarchistes ou autonomes, et nous espérons que ces futurs amis rompront de même avec leurs coutumes de ne pas échanger, ou si peu, avec des membres d’organisations anarchistes.

Rupture, à nouveau, avec le militantisme d’un autre âge, qui relègue encore femmes, minorités sexuelles ou nationales au second plan, par pur désintérêt. Ce journal sera ouvert à leurs expressions et à leurs luttes, pour que l’anarchisme cesse d’être principalement l’affaire d’une minorité.

Rupture, encore, avec ceux qui pensent que l’analyse de classe est dépassée ou que la révolution – quand elle n’est pas dite «  éculée  » – sera le fait des classes moyennes. Pour nous, qui venons du prolétariat et avons choisi ce camp, la lutte des classes n’a jamais été une théorie, c’est une réalité quotidienne et violente.

Rupture, puisque l’on en parle, avec les fossoyeurs de la révolution. Tous ces camarades prétendus anarchistes raisonnables, qui ne veulent pas faire de vagues ou être malpolis  ; ces camarades qui luttent pour un anarchisme acceptable. Nous leur laissons ce terrain, nous serons la mauvaise image de l’anarchisme.

Rupture, aussi, avec l’entre-soi militant, qui rejette les nouveaux arrivants par paranoïa, sectarisme, bêtise ou élitisme. Nous te le disons, à toi qui peut-être ouvres un journal anarchiste pour la première fois : sois le bienvenu ! Nous tâcherons de te faire découvrir nos objectifs et partager nos espoirs au fil de ces pages.

Rupture, toujours, pour que l’anarchisme révolutionnaire soit une pensée de l’action, non de l’intellectualisme facile. Ce journal est autant à sa place dans une manifestation syndicale, au milieu des gaz lacrymogènes, que dans une ferme de Notre-Dame-des-Landes.

 - 92.7 ko

L’intégralité de ce numéro 0 est disponible sur le site de la revue : http://ruptures.info/

N’hésitez pas à nous envoyer vos remarques, critiques et propositions de contributions à l’adresse : contact[at]ruptures.info

La version papier (12 pages) vendue à 50 centimes, est disponible à la Librairie du Monde libertaire (Publico) ; vous pouvez également la commander à la librairie ou en envoyant un mail à contact@ruptures.info (frais de port offerts à partir de 5 exemplaires, réductions à partir de 10 et 50 exemplaires)

Sur facebook : https://www.facebook.com/Ruptures.info

Sur Twitter : @rupturesinfo https://twitter.com/rupturesinfo

Si vous souhaitez soutenir financièrement le projet, une cagnotte a été mise en place : http://www.leetchi.com/c/ruptures