Mai 22, 2021
Par Le Poing
115 visites


Aujourd’hui 24h après « le cessez le feu » largement relayé par les médias comme une solution à ce qui se passe en Palestine depuis plus de 70 ans d’apartheid, d’occupation, de blocus et de destruction, de nombreuses manifestations de soutien à la résistance populaire palestinienne ont eu encore lieu dans les villes françaises et européennes. Plus de 1000 personnes ce matin à Toulouse et 6OO personnes cet après -midi à Montpellier. Une manifestation aussi jeune, dynamique et multiple que samedi dernier dans le quartier de la Paillade.

Manifestation appelée par l’Association des Palestiniens Languedoc-Roussillon (APLR), Campagne BDS France Montpellier, Campagne Civile pour la Protection du Peuple Palestinien (CCIPPP34), Collectif des Musulmans de Montpellier (CMM), Décolonial News, Front contre l’Islamophobie (FCI 34), Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires (FUIQP34),Mouvement pour une Alternative Non-violente (MAN),  Réseau de la Jeunesse Algérienne (RJA), Union Juive Française pour la Paix (UJFP34). Et soutenue par ATTAC Montpellier, Ensemble 34, La CIMADE, La Libre Pensée34, Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA 34), Parti de gauche (PG34), Union Communiste Libertaire (UCL34). Mais tout le mouvement de soutien à la Palestine était là accompagné par les occupant(e)s des lieux culturels et les gilets jaunes qui ont mis le drapeau palestinien en exergue lors de l’Assemblée Générale qui a eu lieu ensuite devant le Pavillon Populaire. Un article suivra….

C’est un véritable massacre que l’armée israélienne et les colons ont commis dans toute la Palestine ces derniers jours mais particulièrement à Gaza. Lire à ce sujet cet article du Poing. Même sur les chaînes d’infos, dans les flashs, les témoignages entendus détaillaient des violences et des destructions encore plus terribles que lors de l’agression militaire de 2014. Au début du rassemblement Place de la Comédie il a été question des massacres d’enfants à Gaza, un enfant de trois ans dont le corps a été pulvérisé par un missile tant et si bien qu’il n’était même pas possible de l’enterrer car plus de corps…..Les bombes envoyées dans le sol le sont si profondément, pour détruire les tunnels ! Qu’elles déstabilisent tout le socle qui permet aux habitations de ne pas s’écrouler. «  Nous n’avons plus de mots pour détruire la brutalité de l’armée israélienne et nous sommes la voix de ces enfants palestiniens ».

Alors ce « cessez le feu » ne règle rien, les pays – Europe et USA- qui s’engagent à participer au financement d’une prochaine reconstruction vont ils encore accepter que l’armée israélienne détruise une nouvelle fois sans être sanctionnée ?

Est ce que les choses peuvent encore continuer sur ce même modèle de déroulé sans s’attaquer aux racines de la dépossession, de l’apartheid, de la colonisation au mépris des conventions internationales ?

La manifestation a longuement et largement envahi les artères de Montpellier, de la Comédie à la gare puis au Plan Cabanes avant de revenir à La Comédie et on a beaucoup entendu : « Enfants de Gaza, enfants de Palestine, c’est l’humanité qu’on assassine » mais également «  Israël criminel, Macron complice ».

Mais ne serait il pas temps de se dire que si nous sommes outré(e)s par les crimes de l’apartheid israélien contre les Palestiniens nous pouvons répondre à l’appel de BDS qui propose 5 choses que nous pouvons faire ?




Source: Lepoing.net