Les syndicats CGT, FO, FSU et Solidaires ont également appelé vendredi à “poursuivre et amplifier” la mobilisation contre le projet de loi travail “dès le 24 mars”, jour de sa présentation en Conseil des ministres.

Quelle seront les modalités de cette mobilisation ? Pour l’instant on n’en sait rien. Visiblement aucune de ces confédération n’appelle à la grève. Il y a des chances que ça soit une nouvelle fois une manif de permanents syndicaux.

A quoi sert-il d’appeler à la mobilisation sans faire grève ?

Pourquoi les syndicats ne veulent pas mettre toutes leurs forces dans la bataille ?

Les syndicats attendent-ils le vote de la loi pour lancer une mobilisation ou pensent-ils que les seuls lycéens et étudiants soient capables d’assumer ce poids ?

Toutes ces questions il faut les poser, forcer les bureaucraties syndicales à suivre le mouvement.

Car nous n’attendrons pas leur supposée grève générale pour nous mobiliser. Organisons nous sur nos lieux de travail pour faire vivre ce mouvement contre la loi travail.

N’attendons pas le 31 mars pour nous mettre en grève !

Comment faire grève si je suis isolé.e

En période de mobilisation contre la loi dite “loi Travail” plusieurs journées de mobilisation et de grèves sont prévues et nombreux sont ceux et celles qui souhaitent y participer. Mais comment faire ? Nous avons demandé à un camarade anarcho-syndicaliste du groupe Salvador-Seguí de nous aider à y (…)