Mars 17, 2019
Par Rebellyon
275 visites


On est au centre les choses mal faites on a aucun droit avec ni les policiers ni forum réfugiés on est comme des animaux y a pas télé y a plus de promenades la nourriture elle périmée les gens rattrappent des boutons comme des chiens ils nous laissent bagarrer avec des lames

on est là y a pas de nouvelles 3 mois c’est trop on n’a pas de papiers on est pas des criminels

ils nous donnent des médicaments donnés pour les gens vraiment fous sans ordonnance sans rien (comme Diazépam, Lyrica, Valium, Prazépam, Tercian, Zopiclone, Théralène, Subutex) et même les infirmières elles sont courant de tout

les gens ils font la grève mais elles leur donnent des médicaments pour les intoxiquer même y en a des pères de famille ils se charclent ici il a des points de suture ils l’ont laissé comme ça au confinement sans qu’on le soigne y a quelqu’un aussi il a une maladie du foie il obligé qui soigne

et bah nan comme on a pas de papiers on a pas de droits mais on est des êtres humains comme tous

merci de passer nous voir



Communiqué du 16 mars 2019 écrit par des détenus en grève de la faim au Centre de Rétention Administratrif de Saint-Exupéry (Lyon)

Gaz, matraque et gardes à vues : le quotidien pour les détenu.e.s du CRA de Saint Exupéry

Le soir du 26 février, des violences policières provoquant hospitalisations, blessures ainsi que gardes à vue, ont éclaté contre les détenus au centre de rétention administrative de Saint-Exupéry à Lyon.

4 mars

Grève de la faim au centre de rétention de St Exupéry

Vendredi et samedi, les détenus du CRA de Lyon St-Exupéry ont entamé une grève de la faim pour protester contre le système des CRA, les conditions de détention et la répression policière qu’ils subissent au quotidien.

4 mars




Source: