Octobre 26, 2021
Par Basse Chaine
227 visites


Manifestation nationale Le 6 novembre 2021

Mauzé-sur-le-Mignon / Marais poitevin

Pour l’arrêt immédiat des chantiers de « méga-bassines » et autres projets d’accaparement de l’eau,

à l’appel de Bassines Non Merci !, de la Ligue pour la Protection des Oiseaux, de la Confédération paysanne et des Soulèvements de la Terre.



Dans le Poitou-Charentes, des coopératives agro-industrielles tentent de faire main basse sur l’eau, dans le but de pérenniser leur mode de production écocidaire : 93 « méga-bassines » dont plus d’une dizaine dans le Marais poitevin – deuxième plus grande zone humide en France – risquent d’être érigées dans les trois prochaines années. Une entreprise d’accaparement de l’eau vouée à s’étendre à l’ensemble du pays, si nous ne l’arrêtons pas dès maintenant !

Début septembre, le premier chantier de « méga-bassine » a commencé sous haute surveillance à Mauzé-sur-le-Mignon. Dans ce contexte et en dépit du dispositif policier mobilisé à l’occasion du congrès national de la FNSEA à Niort le 22 septembre dernier, plus de 500 personnes ont envahi le chantier et fait reculer les bulldozers.

Depuis cette action, les travaux ont repris. Le cratère est pratiquement achevé : sa plastification et la pose de plus de 5 km de tuyaux pour piller les sources et résurgences qui alimentent le Mignon sont les prochaines étapes. Sa mise en eau prévue pour la fin de l’année 2021 pourrait coïncider avec le démarrage d’un deuxième chantier sur la commune de Saint-Sauvant, dans la Vienne (86).

Ni cette « bassine », ni aucune autre, ne doit être « mise en eau » !

Le passage en force à Mauzé-sur-le-Mignon a déclenché une résistance aussi large que déterminée : en plus de la manif-action du 22 septembre, de multiples recours juridiques ont été déposés contre ce projet qui viole six directives-cadres européennes et la Loi sur l’Eau et les Milieux Aquatiques (LEMA) ; des rassemblements citoyens ont également eu lieu et des actions de démantèlement de « méga-bassines » illégales ont été menées.

Face à l’obstination des assécheurs du Marais et au moment où les dirigeants français tenteront de faire oublier leur inaction climatique à Glasgow, début novembre, à l’occasion de la COP26, les collectifs Bassines Non Merci !, la Ligue pour la Protection des Oiseaux, la Confédération paysanne et les Soulèvements de la Terre, appellent à manifester pour l’arrêt immédiat des chantiers de « méga-bassine » et pour un partage juste de la ressource en eau.




Rendez-vous samedi 6 novembre 2021, Place du Champ de foire, à Mauzé-sur-le-Mignon, à partir de 12h, autour d’un grand banquet paysan et citoyen.

Vous êtes invité.e.s à venir vêtu.e.s de votre plus beau bleu de travail, coiffé.e.s de votre plus beau casque ou chapeau bleu, et muni.e.s de votre plus beau parapluie.


Le banquet sera suivi d’une manifestation ponctuée de temps forts et de concerts (lieu et programmation à venir).

No bassarán !




Source: Basse-chaine.info