Présents le 1er mai place de la Contrescarpe : une vingtaine de personnes placée en garde à vue

Mardi 2 et mercredi 3 octobre, une vingtaine de personnes était convoquée, par courrier, en vue d’une audition par les policiers de la sûreté territoriale de Paris pour des faits de participation à une manifestation violente le 1er mai 2018. Sur place et à la demande du procureur, ils ont tous été placés en garde à vue avant d’être relâchés (presque) sans poursuites. Un nouveau spin-off de l’affaire Benalla.

 

Par Indymedia Nantes,

Source: http://nantes.indymedia.org/articles/43052