Janvier 27, 2021
Par Questions De Classe
380 visites


Le numéro 15 de Casse-rôles, le “journal féministe et libertaire à prix libre”, est sorti !!!

Nous vous en proposons l’édito :

Floutage de gueule

« Notre liberté est mordue, ne la laissons pas être bouffée, le féminisme doit s’inscrire dans une lutte globale, agressive et de résistance tous azimuts, sans se cantonner à des détails typiquement obsolètes du féminisme préhistorique », nous écrit, comme une piqûre de rappel, un membre du collectif.

Anesthésié·es, à demi-consentant·es, nous laisserions s’installer un pouvoir de plus en plus répressif qui serait comme un mal nécessaire pour lutter contre la crise sanitaire et les attentats terroristes. Il serait temps de nous réveiller car, comme la grenouille que l’on plonge dans une marmite d’eau froide chauffée à petit feu et qui s’habitue sans s’échapper jusqu’à se retrouver bouillie, nous acceptons, palier par palier, l’inacceptable. Pour nous faire avaler la pilule en douceur, la stratégie du pouvoir est d’exercer « une progressivité compatible avec des compromis sociaux ».

Notre attention se porte bien sûr toujours aux femmes qui subissent les violences. Nous continuerons à sortir de l’ombre femmes militantes et artistes oubliées de l’histoire, à applaudir les mouvements de résistance menés par des femmes sur tous les continents, mais nous devons aussi rendre compte des luttes sociales pour la défense des libertés : contre la loi de Sécurité globale, pour l’abrogation complète de la réforme de l’assurance chômage, du projet de loi de programmation de la recherche, contre les décrets qui étendent le champ de collecte de fichiers de police aux opinions politiques, convictions philosophiques, à l’appartenance syndicale et à des données de santé… et nous en oublions !

Dans le prochain numéro de Casse-rôles, un article de fond reviendra sur le renforcement de l’État régalien (police, justice, armée) qui accompagne depuis longtemps le développement du capitalisme.

Le dossier sera consacré à la Commune de Paris de 1871, et aux Communes de quelques autres villes de la métropole, mais pas seulement ; le rôle qu’y jouèrent le mouvement populaire et les femmes sera mis en avant ; car si on se souvient bien sûr de Louise Michel, il est d’autres femmes qu’il ne faut pas oublier…

Abonnez-vous !!!





Source: Questionsdeclasses.org