Octobre 22, 2021
Par Union Syndicale Solidaires
336 visites


Pour faire face à l’inflation, et notamment à la hausse du gaz, de l’électricité et de l’essence, le gouvernement vient d’annoncer une prime de 100 euros, versée en une fois pour solde de tout compte à des personnes qui gagnent moins de 2 000 euros net par mois, qu’elles possèdent une voiture ou non…Ce sera une prime “one shot” défiscalisée, sans pérennité, à caractère préélectoral… Cette prime sera en outre financée sur le budget de l’État donc très certainement par de nouvelles coupes budgétaires.

De qui se moque-t-on ?

Nous ne voulons pas l’aumône au bon vouloir du gouvernement. Nous voulons sortir de la pauvreté, de la précarité et de l’insécurité sociale du quotidien.

Il faut des changements en profondeur et s’en prendre à l’accaparement des richesses par les capitalistes : c’est 51 milliards d’euros de dividendes versés aux actionnaires du CAC 40 en 2021, c’est des centaines de milliards qui disparaissent chaque année dans les paradis fiscaux.

L’Union syndicale Solidaires revendique notamment 400 euros mensuels de plus immédiatement pour les salaires, les allocations, les minimas sociaux, un plancher de 1700 euros net mensuel et une limitation de l’écart des salaires de 1 à 5.



Partageons les richesses !

Notre tract

Du matériel pour agir


Article publié le 22 octobre 2021




Source: Solidaires.org