Infos locales

Antifascisme

Le Fascisme Aujourd’hui – Podcast n°1

On parle de la lutte anti­fas­ciste, plus par­ti­cu­liè­re­ment de celle qu’on connaît à Toulouse, un peu de notre orga et d’autres choses encore ! On en dif­fuse un par semaine et voici le pre­mier.


Publié le
2 avril

Logement – squats

On ne paie plus !

La cam­pa­gne inter­na­tio­nale pour ne plus payer s’ins­talle à Toulouse ! Tandis que nous galé­rons, l’Etat et les pro­prié­tai­res conti­nuent à s’enri­chir sur nos fati­gues. Quitte à être en temps de crise, autant qu’eux et elles aussi la payent ! Ne plus payer son loyer, non seu­le­ment parce que c’est désor­mais mathé­ma­ti­que­ment impos­si­ble, mais aussi parce qu’on peut se deman­der pour­quoi payer pour avoir l’auto­ri­sa­tion de se loger ?

Si vous êtes vous aussi dans la galère contac­tez nous qu’on se regroupe. Et si vous pouvez payer ne le faites pas de suite en soli­da­rité avec ceux qui peu­vent pas 🙂


Publié le
30 mars

Chronique d’une débâcle annoncée S2xE5 : Coups d’État

Macron était à Mulhouse hier et tout le monde a sur­tout remar­qué son masque FFP2, il était là pour faire sem­blant, sem­blant de faire la guerre, sem­blant de rendre hom­mage. Il ne sert à rien et on le voit tout le temps, cela s’appelle un pré­si­dent, il ne sait même pas comp­ter nos morts, ceux des EPHAD ont été oubliés, il ne pense à eux que par pro­cu­ra­tion électorale.


Publié le
29 mars

Éducation – partage des savoirs

Le confinement n’éteindra pas notre lutte ! Pour la poursuite de la rétention des notes

Nous vou­lons vivre pas sur­vi­vre. Nous défen­dons nos condi­tions de vie et de tra­vail.

Aujourd’hui et jusqu’à nouvel ordre, l’uni­ver­sité Toulouse II le Mirail est fermée au public comme à son per­son­nel suite à l’épidémie de covid-19. Cette situa­tion est excep­tion­nelle et l’issue incer­taine. Combien de temps durera le confi­ne­ment ? Quelles consé­quen­ces aura-t-il sur les per­son­nel.les, les étudiant.es, les ins­ti­tu­tions ? Quels seront les arbi­tra­ges bud­gé­tai­res déci­dés à courte échéance pour finan­cer les dizai­nes de mil­liards d’euros ver­sées aux entre­pri­ses ? Beaucoup d’enjeux se nouent et se noue­ront autour de cette crise. La ques­tion du tra­vail, celle de son uti­lité et de ses formes en fait partie. Aujourd’hui nous pre­nons de plein fouet l’effet concret de la des­truc­tion des ser­vi­ces publics.


Publié le
29 mars

Vous êtes « En Guerre » Monsieur le président, ça nous le savions déjà

Écouter vos allo­cu­tions M. le pré­si­dent, et je m’en excuse par avance, évoque pour moi un épouvantable sup­plice. Se faire écorcher les oreilles ne serait-ce qu’un laps de temps par votre rhé­to­ri­que poli­ti­cienne schi­zo­phré­ni­que et socio-patho­lo­gi­que, il faut le vou­loir. Cela par­ti­cipe à chaque mot que vous pro­non­cez M. le pré­si­dent d’un exer­cice de maso­chisme intel­lec­tuel pro­di­gieux. Croyez-moi !


Publié le
29 mars

Répression – prisons

[Ariège] La gazette déconfinée #02

Cette gazette arié­geoise à été lancée avec l’annonce du confi­ne­ment. L’idée est de par­ta­ger nos vécus, nos coups de flippe, nos tour­na­ges en rond, des textes qui nous ont parlé… La gazette des confi­nées est com­po­sée d’un panel de point de vue néces­sai­re­ment contra­dic­toire, comme ce qui se passe dans nos têtes.

Numéro 2, dixième jour de confi­ne­ment


Publié le
27 mars

Santé – soins

Nos vies, pas leurs profits : Non à la reprise du travail à Airbus !

Camarades, tra­vailleur·eu­ses des FAL* tou­lou­sai­nes, Airbusiens, tra­vailleur·eu­ses des « par­te­nai­res » sous-trai­tants, inté­ri­mai­res, sta­giai­res, les effets d’annon­ces de l’avion­neur euro­péen AIRBUS, inci­tant les com­pa­gnon·­nes à repren­dre le tra­vail dès cette semaine, en invo­quant des mesu­res de pro­tec­tion ren­for­cées contre le coro­na­vi­rus, ne doi­vent pas détour­ner les esprits de la réa­lité : s’ils veu­lent la reprise du tra­vail c’est pour que repren­nent au plus vite leurs pro­fits ! Vos vies, votre santé et celle de ceux qui vous entou­rent, valent plus que leur course effré­née et irres­pon­sa­ble au tou­jours plus.


Publié le
25 mars

Travail

Covid-19 : la précarité sacrifiée

Le Collectif des Précaires du Mirail a cessé ses acti­vi­tés de face-à-face mais conti­nue son tra­vail mili­tant, à dis­tance,notam­ment celui de rendre visi­ble la pré­ca­rité. Le confi­ne­ment agit comme un voile sur les esprits… alors que la société repose de tout son poids, encore plus qu’à l’accou­tu­mée, sur les pré­cai­res.


Publié le
23 mars


Article publié le 03 Avr 2020 sur Iaata.info