Le droit de manifester est une liberté fondamentale. Il est une condition et une protection pour les autres libertés. Il permet de dire ensemble comment on veut vivre.

Depuis 1935, il s’exerce par simple dĂ©claration. C’est ainsi qu’il a traversĂ© le siĂšcle et les crises pour arriver intact jusqu’à nous.

Ces dernier mois, l’état d’urgence sanitaire a conduit le gouvernement Ă  interdire tout rassemblement et toute manifestation. Mais l’amĂ©lioration de la situation sanitaire ne l’a pas conduit Ă  dĂ©confiner le droit de manifester.

Le 13 juin dernier, c’est le Conseil d’État qui en a rappelĂ© toute l’importance. Il a suspendu l’interdiction du droit de manifester. Il a aussi rappelĂ© que les lois existantes permettaient de garantir la protection de la population contre l’épidĂ©mie de Covid-19.

Moins de 2 jours plus tard, un nouveau dĂ©cret est venu instaurer un rĂ©gime d’autorisation inĂ©dit. En moins de deux jours, sans dĂ©bat, sans vote, sans consultation, le gouvernement a construit de toute piĂšce et imposĂ© un rĂ©gime qui vient bouleverser des dĂ©cennies de libertĂ©s.

Ces dispositions soumettent le droit de se rassembler et de manifester Ă  l’autorisation prĂ©alable des autoritĂ©s.

Le gouvernement ne peut pas dĂ©cider seul du cadre dans lequel s’exercent les libertĂ©s fondamentales. La crise actuelle ne l’autorise pas Ă  aller au-delĂ  de ce qui est strictement nĂ©cessaire pour garantir la sĂ©curitĂ© sanitaire.

La libertĂ© de manifester ne peut pas ĂȘtre suspendue Ă  la seule volontĂ© du pouvoir exĂ©cutif.

Alors, nous ne demanderons pas l’autorisation d’imaginer, de penser et de vouloir un monde plus juste. Nous ne demanderons pas l’autorisation de manifester nos idĂ©es, nos opinions, nos revendications.

C’est pourquoi le Syndicat des Avocat de France, le Syndicat de la Magistrature, la FSU, l’Union syndicale Solidaires, la CGT, FO, et le Droit au Logement, ensemble ont saisi le Conseil d’État de plusieurs requĂȘtes, afin que soit prĂ©servĂ©e la libertĂ© de manifester.



Article publié le 19 Juin 2020 sur Solidaires.org