Août 19, 2021
Par Campagne BDS France
158 visites


Home»Actus»Notre position sur Ben & Jerry’s


image_pdfimage_print

Par le Comité National BDS (BNC) palestinien, le 17 août 2021

Suite à la décision de Ben & Jerry’s, les politiciens israéliens et quelques fonctionnaires américains lancent une nouvelle vague de combats juridiques et politiques contre cette société pour réprimer le soutien croissant à la liberté des Palestiniens et pour réduire au silence quiconque dénonce l’injustice israélienne. Agissez pour soutenir la demande de justice des Palestiniens et protéger le droit de manifester.

De récentes déclarations de la direction de Ben & Jerry’s ont confirmé que la société ne renouvellera pas son contrat de licence en Israël lorsqu’il expirera fin 2022. Ceci signifie effectivement que le titulaire de la licence ne vendra ni ne fabriquera de crèmes glacées Ben & Jerry’s en Israël ni dans ses colonies illégales. L’annonce faite le 19 juillet par la société mère Unilever sur les activités commerciales de Ben & Jerry’s en Israël a provoqué une certaine confusion.

D’après le conseil indépendant de Ben & Jerry’s, la déclaration faisant référence à la poursuite des affaires en Israël « via un arrangement différent » a été émise sans l’approbation de la direction. La société conserve un conseil d’administration indépendant qui a le pouvoir de prendre des décisions sur l’objectif social de la marque.

Israël traite ses colonies illégales comme faisant partie intégrante de l’État et le codifie dans la loi. Le régime d’apartheid israélien se retrouve clairement dans la Loi sur l’État Nation, qui dénie aux autochtones Palestiniens leur droit à l’autodétermination.

La réalité est incontestable : Israël régit la vie de toute personne vivant entre le Jourdain et la Méditerranée et dénie leurs droits aux Palestiniens. Les Palestiniens vivent sous blocus, sous occupation et sous apartheid. Aucune société ne devrait profiter de l’apartheid et du colonialisme de peuplement.

Suite à la décision de Ben & Jerry’s, les politiciens israéliens et quelques fonctionnaires américains lancent une nouvelle vague de combats juridiques et politiques contre cette société pour réprimer le soutien croissant à la liberté des Palestiniens et pour réduire au silence quiconque dénonce l’injustice israélienne.

Le gouvernement israélien mobilise sa propagande et la puissance de ses lobbies pour fouler aux pieds les droits des Américains protégés par la constitution parce qu’une société de crèmes glacées a osé prendre une décision courageuse et de principe pour mettre fin à la complicité avec l’occupation et les violations des droits de l’homme par Israël. La réaction des associations sionistes anti-palestiniennes a été sans pitié, avec y compris des menaces de violence et des attaques racistes et misogynes contre la présidente du conseil de Ben & Jerry’s, Anuradha Mittal.

Le mouvement pour la liberté des Palestiniens ne connaît que trop bien cette répression et ces brimades exercées par les Israéliens ; les Palestiniens et les défenseurs des droits des Palestiniens affrontent depuis longtemps la censure, la persécution et les répercussions juridiques pour militer pour la libération des Palestiniens.

La répression contre le droit de défendre la liberté des Palestiniens est en lien avec de plus importantes attaques contre la contestation à la fois aux Etats Unis et dans le monde entier. Pour répondre à  la protestation croissante et à la désobéissance civile – de la lutte des Noirs contre la violence policière et le racisme systémique à la lutte des autochtones pour la justice climatique à Standing Rock et au-delà – des états des États-Unis promulguent de nouvelles lois draconiennes contre les manifestations. Nos mouvements ont le droit de manifester et nous refusons d’être réduits au silence.

Nous devons continuer à encourager la demande de liberté des Palestiniens et à exiger un monde libéré de toute oppression maintenant.

Agissez pour encourager la demande de justice des Palestiniens et pour protéger le droit de manifester :

  • Exprimez votre soutien à la décision de la direction de Ben & Jerry’s, exhortez Unilever à défendre et soutenir la décision et la présidente du Conseil Mittal. Appelez les autres sociétés à suivre le mouvement.
  • Organisez vous contre l’offensive sur les projets de lois fédéraux et nationaux qui restreignent les droits du Premier Amendement à manifester et à boycotter. Contactez vos représentants pour qu’ils rejettent S.2129 et prennent contact avec les associations dans votre Etat ici.
  • Soutenez les Palestiniens sur place alors qu’ils sont persécutés parce qu’ils manifestent contre l’occupation, le colonialisme de peuplement et l’apartheid israéliens.

Source : BDS Movement

Traduction J. Ch. pour BDS France

 

Previous post

Nous inquiétons le PDG de PUMA. Participez à la journée d’action Boycott Puma, le 18 septembre




Source: Bdsfrance.org