Août 16, 2017
Par Le Monde Libertaire
857 views


Dans une ambiance de recadrage puis d’éjection du chef des armées, que la nouvelle loi antiterroriste fut adoptée par le sénat le 18 juillet dans une indifférence totale. Notre cher petit « Bonaparte » nous avait annoncé avec fierté la fin de l’état d’urgence pour l’automne, tout en se gardant bien de décrire que ces mêmes mesures allaient entrer dans le droit commun et donc dans la loi qui régit nos vies de tous les jours. L’assemblée nationale ratifiera ce projet de lois à l’




Source: