Mai 22, 2022
Par Expansive
239 visites

Nos corps sont vos champs de bataille.

Ciné-rencontre à l’Ambazada, ZAD de Notre-Dame-des-Landes

Mardi 21 juin à 20h30, en présence de la réalisatrice Isabelle Solas

Synopsis

Le film-documentaire « Nos corps sont vos champs de bataille » suit le parcours intime et politique de deux femmes trans d’Argentine, Claudia et Violeta, l’une réformiste, l’autre révolutionnaire. La réalisatrice Isabelle Solas les a suivies dans ce « ressort individuel et collectif qui fait qu’on peut penser le monde autrement ». Pour elle, le film « dissèque une dynamique récurrente dans tout mouvement social, et cherche à défendre l’idée de la convergence des luttes ».

Au sein de cette mouvance argentine, il y a ce combat des trans, assassinées et/ou maltraitées par des hommes en civil et en uniforme, écartées par des courants plus conventionnels du féminisme. Pourtant, la communauté trans de ce pays est à l’origine d’acquis qui en renvoient beaucoup d’autres au rang d’un conservatisme bien supérieur. A l’image de cette loi d’identité de genre, première au monde à garantir aux trans un changement de nom dans tous les documents officiels, sans nécessité de se soumettre à un processus judiciaire ni à une légion de psychologues. A la revendication des droits s’ajoute l’affirmation d’une identité historique, celle des descendantes de personnes non binaires qui existaient dans les populations précolombiennes.

La question trans vient, selon la réalisatrice, « mettre tout à plat, le capitalisme, le patriarcat, la binarité. Ces militantes amènent une complexité qui m’a beaucoup nourrie, au niveau théorique mais aussi de leur instinct de vie, leur façon d’exiger du réel des choses très ambitieuses. Tout au long du film, elles proposent d’autres chemins que celui de la norme : d’autres corporalités, d’autres façons de vivre une histoire d’amour, d’autres manières de penser une action collective ». L’envie, en somme, de filmer le corps en tant que terrain d’invention politique et poétique, pour partir de la survie et aller vers la vie.

Pour resituer le film dans un contexte plus général, un élan féministe inédit s’est levé en Argentine, où les orientations prônées par le Vatican n’en finissent pas de démolir les politiques publiques. Face à « l’ordre catholique national » héritier de la dictature militaire, les Encuentros Nacionales de Mujeres (rencontres nationales des femmes) rassemblent chaque année, depuis 1986, des milliers de participantes. Trois revendications fondamentales ont guidé leurs dynamiques : l’arrêt des violences patriarcales, le droit à un travail digne et la légalisation de l’avortement. Cette dernière a rassemblé le mouvement féministe dans son ensemble, avec la « Marée verte » mobilisant des centaines de milliers de personnes pour obtenir, en 2019, un vote favorable au Sénat. Une étape historique importante, articulée avec d’autres mouvements sociaux, dans un continent où les mobilisations populaires se succèdent.

A l’issue de la projection du film, invitée par le ciné-club de l’Ambazada (cabane intergalactique et internationale de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes), Isabelle Solas, en tournée de présentations dans l’Hexagone, nous ne dira plus sur le tournage et répondra à vos questions. Rendez-vous le 21 juin !

Bande-annonce

Nos corps sont vos champs de bataille

Un long-métrage documentaire de Isabelle Solas en VF




Source: Expansive.info