Août 10, 2021
Par Squat.net
250 visites


Deux fois dans ma vie j’ai allumé des incendies. Une fois en mai dernier, lorsque j’ai cramé le cabinet d’avocats de Joe Shekarchi, et une autre fois en juillet, quand j’ai mis le feu au bureau de l’avocat Steve Conti, spécialisé en expulsions locatives. Et je n’ai pas l’intention d’arrêter.


Mais je vais commencer par le début. Je viens du Rhode Island, le plus petit de ces soi-disant «États-Unis», et, lorsque le Covid-19 a frappé, comme beaucoup d’autres j’ai essayé de faire quelque chose pour aider ma communauté. J’ai apporté ma contribution : j’ai livré de la nourriture, des provisions et j’ai fait tout ce qui était à faire pour aider les personnes moins fortunées que moi. Et après, l’épidémie de Covid-19 a empiré, parce que le gouvernement a donné la priorité aux intérêts économiques plutôt qu’à la population, et j’ai commencé à voir à quel point l’Amérique est une sale blague. La classe ouvrière est contrainte à l’esclavage salarié, pour servir des ordures de capitalistes qui lui refusent ses droits, puis la saignent à blanc en lui «fournissant» contre un paiement ces mêmes prestations auxquelles elle auraient droit. La nourriture, l’eau, le logement, les soins sanitaires, l’électricité, la terre, ces suceurs de sang ne nous donnent rien, ils ne font que s’accaparer ce qui nous appartient, à nous tou.te.s. Ils vous feront travailler jusqu’à la mort simplement pour que vous ayez un endroit chaud où dormir la nuit et ils attendent que vous les remerciez pour cela. Ce n’est rien d’autre que de l’extorsion.

Une fois que je me suis rendu compte de ça, il n’y avait rien d’autre à faire que d’agir. C’est de cette façon que nous pouvons aider nos communautés. Les politiciens «progressistes» ne pourront pas vous sauver, dans le meilleur des cas ils sont naïfs et pensent qu’ils pourront changer le système de l’intérieur (et du coup ils n’arrivent pratiquement à rien) et dans le pire des cas ils sont juste avides de pouvoir et pensent que faire semblant d’être un progressiste est la meilleure façon de s’y prendre.

Fuck.

L’action est la seule chose qui donne des résultats. Joe Shekarchi et Steve Conti sont des avocats qui se font plein de fric en jetant des gens à la rue. Je me demande si ça marche bien pour eux, maintenant que leurs beaux bureaux sont carbonisés comme des merdes. Il y a beaucoup d’autres avocats comme eux, à Rhose Island et dans tout le reste du pays, mais ils ne sont pas les seuls à avoir besoin qu’on s’occupe d’eux. Il faut se charger aussi des promoteurs immobiliers, des proprios, des banques, des sociétés, des patrons d’entreprises et des politiciens qui leur lèchent les bottes. Squattez «leurs» propriétés, dépouillez-les de leur précieux capital, cultivez votre propre nourriture (ou expropriez-la dans leurs supermarchés de bourges) et partagez-la avec votre communauté, et prenez soin les un.e.s des autres (c’est ce que les capitalistes craignent le plus, qu’on les rende obsolètes).

Quand ils viendront vous expulser, barricadez-vous dans vos maisons et si les propriétaires parasites et leurs larbins de flics vous sortent de force, faites demi-tour et brûlez leurs maisons. Faites en sorte qu’ils ressentent la peur. Réappropriez-vous tout ce qu’ils vous ont arraché et devenez le brasier qui détruira une fois pour toutes le système esclavagiste américain.

[Publié le 6 août 2021 sur AMWEnglish, traduit de l’anglais par Attaque.]




Source: Fr.squat.net