Mai 1, 2016
Par Brest Media Libre
355 views


Un article qui explique la nécessité de la non-mixité aux Nuits Debouts, dans un contexte particulièrement oppressif. En effet, plusieurs cas d’agressions sexuelles ont été relevés. Et les réactions des hommes sont proprement stupéfiantes. Stupéfiantes, mais malheureusement banales. À lire en intégralité sur le blog Crêpe Georgette

La non mixité est nécessaire aux féministes. Elle est vitale. Beaucoup de femmes ce matin témoignaient de leur expériences de réunions mixtes pour parler du sexisme ; toutes ont témoigné qu’une immense partie de la réunion s’est passée à re-expliquer que le sexisme est une réalité. Très peu de temps est consacré à la lutte contre le sexisme ; on passe plus de temps à en expliquer l’existence et à rassurer les hommes présents.

Je ne saurais pas expliquer la violence que cela peut constituer pour moi car j’ai au fond fini par l’intégrer je crois. Je parle (généralement) des sujets validés par les non féministes ; les violences sexuelles. Lorsque mes articles étaient ouverts aux commentaires, on passait un temps assez monstrueux avec des habitué-es, à expliquer aux nouveaux venus qu’ils n’étaient pas visés. C’est là qu’est la violence ; je parle des dizaines de milliers de viols vécus chaque années par des femmes et des hommes sont tellement passionnés par le sujet qu’ils préfèrent parler d’eux et de leur ressenti. Comment voulez-vous ensuite ne pas avoir l’impression d’une profonde et totale indifférence ?
La non mixité permet de passer à l’essentiel : trouver des moyens de lutte, trouver des moyens d’action

À lire en intégralité sur : http://www.crepegeorgette.com/2016/04/21/mixite-lagressivite-agressees/




Source: