Le non-lieu des gendarmes qui ont abattu Angelo Garand le 30 mars 2017 a été confirmé en appel. La famille d’Angelo continue à réclamer que les deux gendarmes mis en cause soient jugés.


infos locales

/
,
,