Avril 8, 2021
Par Rennes Info
255 visites


Urgence au CHGR de Rennes !

La direction de l’établissement vient de décider la fermeture ce mois-ci d’une unité d’hospitalisation de 20 lits,
l’unité Brocéliande, mettant en avant une présence médicale fragile.

La difficulté de recrutement médical sur le CHGR n’est pas nouvelle, mais la direction fait fit des situations
dramatiques que connaissent nos concitoyens, dans leur possibilité à être hospitalisés.

Des jours et des jours d’attentes, telle est la réalité de nombreuses personnes en attente d’un lit
d’hospitalisation.

Les services d’urgences du CHU de Rennes, du CH de Fougères et du CH de Vitré doivent assurer le tampon !
Ce n’est pas possible.

Sans compter que la fermeture de cette unité va impacter plus particulièrement le territoire nord-est du
département allant de Rennes à Fougères.

Depuis le début de la crise sanitaire voilà 1 an, 42 lits ont été supprimés !
En voilà, 20 de plus d’annoncés

Nous ne nous résignons pas à voir supprimer chaque année des lits d’hospitalisations.

Nous appelons les élus locaux à l’aide, pour dire STOP à la dégradation des capacités d’accueil en
hospitalisation du service public de santé en Ille et Vilaine.

Nous demandons au directeur général de l’ARS et au Préfet d’intervenir sur la suppression de ces lits au Centre
Hospitalier Guillaume Régnier.

Syndicat SUD Santé Sociaux CHGR

Katy GUERNIGOU et Vincent THOMINE
Co-secrétaires




Source: Rennes-info.org