Juin 6, 2021
Par Attaque
256 visites


de.indymedia.org / vendredi 28 mai 2021

La mine de Nochten (source : Wikipedia)

Aux premières heures du 23 mai, nous avons décidé de faire une jolie promenade printanière et de mettre un terme à ce capitalisme extractiviste de merde.

Nous avons pris quelques outils et nous avons mis hors service un convoyeur de la mine de charbon de Nochten. Ça a été étonnamment facile à faire. Nous sommes indigné.e.s par la destruction au nom du profit et du pouvoir, effectuée par l’entreprise LEAG [le deuxième plus grand producteur allemand d’électricité, en partie produite avec le charbon extrait dans le basson minier de Lusace ; NdAtt.] et le soi-disant gouvernement qui leur a donné la permission. Nous ne sommes plus disposé.e.s à attendre une grande étincelle qui lancera la révolution. Nous ne pouvons pas non plus nous permettre d’attendre, pendant que notre planète et des gens meurent des conséquences du changement climatique.

Pour la mort du capital et la reconquête de nos vies !
Le charbon c’est la mort, le sabotage c’est un plaisir !

Comment faire

La mine à ciel ouvert. Dans la zone avant la mine à ciel ouvert, il y a beaucoup d’endroits boisées où tu peux te cacher. Au milieu du bord ouest, il y a un chemin qui va vers la fosse. C’est pas si facile d’entrer de l’autre côté de la fosse, car le bord est trop raide pour y descendre en sécurité.

Les convoyeurs. Il y a plusieurs bandes transporteuses pour le sable et pour le charbon. Quand tu entres dans la fosse, tu tombes immédiatement sur le convoyeur qui transporte le sable. Pour plus de dégâts, il serait mieux d’attaquer le convoyeur de charbon, mais celui-ci, qui se trouve à l’extérieur de la fosse, est bien surveillé par des vigiles et des caméras, ce qui rend difficile de s’échapper en toute sécurité. Et pour atteindre le convoyeur de charbon à l’intérieur de la fosse, tu devrais parcourir tout le chemin jusqu’au bout.

La bande du convoyeur est faite de caoutchouc et de 100 fils en acier de 7 mm de diamètre. Tu peux couper le caoutchouc avec un cutter (ramène des lames de rechange). Pour arriver aux fils en acier au milieu de la courroie, tu dois enlever le caoutchouc sur le côté, en haut et en bas. Pour cela, coupe le caoutchouc à un angle de 45 degrés, puis soulève la languette avec un tournevis plat, saisis-la et tire-la avec une pince ou une tenaille. En même temps, coupe plus loin dans le caoutchouc. De cette façon tu pourras enlever une couche de caoutchouc. Une fois que les fils d’acier sont exposés, ils peuvent être coupés avec un coupe-boulons. Répète ce processus jusqu’à ce que tu soit satisfait.e de la destruction que tu as provoqué.

Il y a une vidéo avec des conseils pour les réparations, mais ils sont utiles aussi pour le contraire : https://www.youtube.com/watch?v=LGl6jKsttYw.

Nous espérons que cette technique pour mettre ces machines hors service sera largement répandue, parmi d’autres tactiques.

Le bon moment. Le week-end, il y a de fortes chances que le convoyeur ne soit pas en fonction la nuit. Mais il n’y a pas de calendrier fiable, du coup tu dois vérifier avant d’entrer dans la fosse.

Sécurité. Il n’y a que très peu de véhicules de vigiles dans la fosse et encore moins dans la zone avant la fosse. En plus, on peut les voir de loin car il s’agit d’un grand espace ouvert. S’ils s’approchent, tu dois te cacher de l’autre côté du tapis roulant. Les machines sont bien éclairées la nuit, ce qui fait que les endroits à l’ombre sont parfaits pour se cacher.

En dehors des convoyeurs, il y a de nombreuses autres cibles possibles. Dans la partie avant de la mine à ciel ouvert, il y a plein de grandes machines jaunes, complètement sans surveillance. Frapper les grosses machines dans la fosse ferait vraiment de très gros dégâts ; si tu sais comment faire, fais-le savoir à tout le monde, s’il te plaît.

[…]

Nos actions ne porteront peut-être pas à l’effondrement de l’État demain, mais elles nous redonnent un peu de la raison et de confiance en nous qui nous ont été volés. Elles nous rappellent que l’État n’est pas si omniscient ou tout-puissant qu’il voudrait nous le faire croire.

Nous avons trouvé la liberté et la force dans l’attaque nocturne et nous appelons tous les anarchistes, les autonomes et les insurgé.e.s à être dangereux.ses pour tout ce qui fait la guerre à nos corps, à la terre et à nos propres vies. Prends la nuit pour toi et attaque, détruis leurs machines, brise leurs biens, crève leurs pneus. Attaque et rappelle leur notre présence.

Avec amour et avec rage, Go Fuck Shit Up!




Source: Attaque.noblogs.org