Suite au tragique effondrement de trois immeubles aux 63, 65 et 67 rue d’Aubagne, nous sommes quelques habitant·es, acteurs et actrices associatives de Noailles à nous être vu·es aujourd’hui.

Gaudin n’a pas trouvé de pires mots en début d’après midi que de s’en remettre à “la pluie” comme cause de l’accident. La valse des ministres vient elle de démarrer. Les habitant·es, par contre, savent où sont les responsabilités. Depuis des décennies, la mairie et l’Etat ont laissé l’état du bâti se dégrader, préférant injecter l’argent pour modifier la physionomie commerçante du quartier, attirer les touristes et de nouvelles populations. Aujourd’hui, ce sont encore les plus précaires qui en paient les frais.

En colère et choqué·es, nous proposons à tou·tes les habitant·es, commerçant·es, associations du quartier de nous réunir le MERCREDI 7 NOVEMBRE, à 18h, au 11 rue de l’Arc afin de nous retrouver, organiser la nécessaire solidarité envers les riverain·es et trouver une voix commune face à ces événements.

Merci de diffuser largement cet appel.

https://www.facebook.com/events/292650311353897

Des habitant·es de Noailles,

Source: http://www.millebabords.org/spip.php?article32285 -