Lundi dernier, des Innus traditionnalistes ont bloqué un chemin reliant « Girardville », à « Saint-Thomas-Dydime », au soi-disant « nord du Lac-Saint-Jean », et ce, pendant plusieurs heures. Le but de l’action est de dénoncer le projet d’entente entre les conseils de bande de Mashteuiatsh, Essipit et Nutashkuan avec les gouvernements provincial et fédéral. Si les négociations en venaient à terme, le gouvernement en viendrait à mettre la main sur des terres qui appartiennent aux Innus. Mike Cleary, porte-parole du groupe, a déclaré : « On leur demande l’arrêt immédiat des négociations pour ce traité qui aurait pour effet d’éteindre nos droits ancestraux sur le territoire du Nitassinan ». Le transport du bois vers les usines de Résolu a ainsi été bloqué en guise de protestation. « Pourquoi Résolu? Parce qu’en faisant ça, on atteint l’économie locale, et ça viendra à l’oreille de M. Couillard » a déclaré le porte-parole. D’autres actions sont prévues. Tous les moyens seront mis de l’avant afin de bloquer une telle entente. Solidarité!

Territoire des Innus. Les frontières restent poreuses et changent selon les territoires de chasse.