Franc succès pour la journée de mobilisation nîmoise en faveur de la régularisation des sans-papiers !

Alors que se préparait ce samedi 30 mai la grande manifestation parisienne pour la régularisation des sans-papiers, qui , fait rare, rassemblera une dizaine de milliers de clandestins et de soutiens  au nez et à la barbe des forces de l’ordre, une autre initiative liée à cette journée d’action nationale se déroulait sur Nîmes.

Les participants, nettement plus nombreux que sur Montpellier, se sont divisés en trois groupes distincts dès 11h du matin, dont un devant la préfecture du Gard, et un autre devant le Centre de Rétention Administrative.

Au total, on approche de la centaine de manifestants dans la ville. Un succès donc, au vu du contexte sanitaire et répressif. Et peut-être de quoi réhabiliter une ville qui a peut-être souffert de l’image que, dans son rapport à l’étranger, a pu lui donner l’importance du vote Front National…

A noter l’arrestation du militant gilet jaune Roland Veuillet, déjà lourdement harcelé par la police par le passé. Placé en garde à vue pour non respect d’une interdiction de manifester, il a été déféré devant le Juge des Libertés et de la Détention ce dimanche midi, écopant en première instance de six mois de prison ferme. Avant d’être transféré à la maison d’arrêt de Nîmes. Plus d’infos à venir dès demain dans Le Poing !


Article publié le 31 Mai 2020 sur Lepoing.net