Nidal Abu Aker, dirigeant communautaire de longue date et journaliste dans le camp de réfugiés de Dheisheh, et son fils Mohammed Abu Aker, étudiant à l’université, ont été saisis par les forces d’occupation israéliennes qui ont envahi le camp tôt le matin…