Juin 19, 2022
Par Rebellyon
31 visites

Dans la nuit du 15 Juin [1], une personne de 35 ans a été tuée d’une balle dans la tête par un policier francais de la PAF (Police aux frontière).

Un van avec 8 personnes, parmi lesquelles certaines sans documents valide pour la police, à traversée la frontiere à 2 heure du matin.

La police à poursuivie le van jusqu’au quartier des Moulins a Nice. C’est là qu’elle a fait feu 4 reprises.

Un personne a été touchée à la tête et est morte quelques heures après à l’hôpital.

Ceci est un meutre policier raciste. Et ce n’est PAS un cas isolé.

Encore et encore des gens se font tuer à la frontière franco-italienne par la ce système de frontière raciste.

Même si la france et l’italie font partit de l’espace Schengen, il y a continuellement des contrôles racistes depuis 2015.

Ces conditions rendent le passage de personne racialisée, avec ou sans papiers considéré comme valide, extrêmement difficile.

Les personnes sont obligées de trouver d’autres chemins, de plus en plus précaire, en van ou à pieds, le long de route mortelles, dans la montagne, dans des tunnels ou au bords des rails.

Ceci n’est pas un accident, c’est un meurtre policier raciste, qui ne peut pas être sans conséquences !

Stop aux violences policières !

Détruisons ces frontières tueuses et racistes !




Source: Rebellyon.info