Lu sur le facebook du Collectif Antifasciste 06. Les identitaires sont directement impliquĂ©s, Ă  travers leur nouvelle salle de boxe “club 1543”, ouverte depuis le 7 fĂ©vrier 2020 et situĂ©e au 9 rue Ribotti Ă  Nice (siĂšge de Lou Bastioun, local de Nissa Rebela), oĂč s’entrainent ces agresseurs. L’attaque fasciste a Ă©tĂ© immĂ©diatement revendiquĂ©e sur le telegram du groupe nĂ©onazi Ouest Casual.

🔮 RENTRÉE UNIVERSITAIRE À NICE : DES FASCISTES ATTAQUENT DES ÉTUDIANT-E-S SYNDICALISTE 🔮

Hier, dĂ©s la rentrĂ©e Ă  l’universitĂ© de Nice, un commando fasciste a lĂąchement attaquĂ© des etudiant-e-s syndicalistes Solidaires Ă©tudiant·e·s. Plusieurs Ă©tudiants ont fini en sang, dont un qui fut passĂ© Ă  tabac.

Le fascisme s’est encore illustrĂ© dans son rĂŽle historique : anĂ©antir les luttes sociales par l’intimidation et la violence.

Cette intrusion des fascistes en surnombre Ă  l’universitĂ© de Nice est rendue possible par un climat de haine dĂ©lĂ©tĂšre depuis plusieurs mois Ă  Nice. L’extrĂȘme droite nage dans un sentiment d’impunitĂ© depuis que leurs idĂ©es triomphent au conseil municipal avec l’élection rĂ©cente de Philippe Vardon (fondateur des Identitaires).

Aujourd’hui, il semble avoir passĂ© le tĂ©moin de l’action violente aux nervis du Club 1543 oĂč les hooligans d’extrĂȘme-droite s’y retrouvent et s’entraĂźnent dans une salle de boxe identitaire qui a pignon sur rue. Sur les photos, on y retrouve Jean-David Cattin, ancien militaire Suisse et responsable national de la formation des identitaires.

Exigeons la fermeture de ce local qui permet Ă  des bandes d’extrĂȘme-droite de s’organiser et de s’entraĂźner pour ensuite aller jouer le coup de poing contre des etudiant-e-s Ă  l’universitĂ©.


Article publié le 02 Sep 2020 sur Lahorde.samizdat.net