Mais que c’est-il passĂ© dans l’ouest de la ville de Limoges ? Les panneaux publicitaires (Abribus, sucettes, Ă©normes panneaux) ont pris vie. Certains se sont dĂ©shabillĂ©s de leurs pubs. D’autres en avaient marre de mal dormir et se sont donc coupĂ©s l’électricitĂ©. Moins de pub d’un coup permet de se rendre compte que nous en sommes envahis et qu’il y en a marre.

Si toi aussi t’en a marre de l’incitation Ă  la vente permanente – souvent Ă  coup d’images sexistes ou racistes mais toujours normatives – alors tu peux aider les panneaux Ă  se dĂ©shabiller ou Ă  s’éteindre !

Chaque Ă©lĂ©ment Ă  lumiĂšre dispose de son disjoncteur. Pour ce qui est des grands panneaux vous trouverez le disjoncteur dans le poteaux central. Si le panneau n’a pas de poteau, alors le disjoncteur sera dans un boitier blanc Ă  cotĂ© du panneau. Les sucettes sont ouvrable avec un tuyaux PVC de 16 mm (photo 1). Les Abribus sont ouvrables avec une clĂ© Allen percĂ©e au centre ou fendue en 2 (photo 2).

Pour plus d’infos sur le matĂ©riel et les panneaux, vous pouvez allez voir le petit manuel anti-pub montpelliĂ©rain.

Le groupe Action de Nettoyage contre le Terrorisme Invasifs des PUB (ANTIPUB) vous invite Ă  nettoyer votre rue.


Photo 1

Photo 2
JPEG - 597.3 ko
Street art 1
JPEG - 724.4 ko
Street art 2
JPEG - 692 ko
La grande solitude du panneau vide

Article publié le 10 Juil 2020 sur Labogue.info