par Christophe Oberlin – Global

|

Des tirs à balles réelles ont été effectués depuis le territoire israélien, et sont à l’origine d’un grand nombre de morts et de blessés en territoire palestinien. Les personnes visées faisaient partie d’un groupe de manifestants qui ne constituait pas une menace grave et imminente pour aucun Israélien. Ces éléments sont constitutifs de crimes de guerre.

Pour affirmer juridiquement qu’il s’agit de crimes de guerre, comme l’ont rappelé le Secrétaire général des Nations-Unies et la Déléguée de l’Union (…)