Reçu le 31 mars :

Aujourd’hui 31 mars avait lieu une nouvelle journée de mobilisation contre la réforme du travail. Partout en france des lycées ont été bloqués, des facs se sont mises en grève et plusieurs manifestations ont lieu qui se sont terminées par des affrontements contre les keufs comme à Toulouse, Marseille, Rennes, Nantes et Paris.

A Nantes, la manifestation, a réuni plus de 30 000 personnes et tout au long du cortège, des banques ont été attaquées à coups de marteaux et d’extincteurs, la mairie a été fracassée, une agence Vinci (le constructeur de l’aéroport sur la ZAD de Notre Dame des Landes) a été repeinte tout comme le local du Parti Socialiste. L’hôtel de luxe Le Radisson, situé dans les murs de l’ancien tribunal pénal, est un des symboles de la gentrification nantaise : la maison d’arrêt qui se trouvait derrière à été entièrement déménagée pour laisser place net aux riches. Pour l’occasion il a été repeint à grands coups d’extincteurs, un petit clin d’oeil à Georges Courtois, qui avait pris en otage le tribunal lors de son procès en 1985 avec Abdelkarim Khalki et Patrick Thiolet.

Des barricades ont aussi été érigées à plusieurs endroits, des rues dépavées et les grenades lacrymos ont plu toute la journée. Plusieurs tirs de LBD 40 (flashball) ont été signalés. Selon les médias, une centaine de personnes ont été arrêtées sur toute la France.

Chômage, Cash et Émeutes !

ACAB!