Février 25, 2021
Par Sans Nom
258 visites


Nantes. Lors d’une manif, il avait dégradé une caméra de surveillance : le suspect interpellé
Ouest France, 23 février 2021 (extrait)

La scène s’est passée le 16 janvier 2021, lors d’une manifestation contre la loi de sécurité globale, à Nantes. Un homme, visage masqué, était monté sur un mât support d’une caméra du Centre de supervision urbain (CSU), place du Pont-Morand, dans le centre-ville. Et l’a dégradée à coups de poing. En redescendant, il a été interpellé par la brigade anticriminalité, qui a tenté de le menotter.

Mais l’homme s’est rebellé, et a reçu l’aide d’un groupe de Black Blocs. Une vingtaine d’individus ont jeté des projectiles sur des policiers – pierres, bouteilles –, les obligeant à lâcher le suspect. L’homme a été extirpé par les Black Blocs puis a pris la fuite à pied. Quatre policiers ont déposé plainte, ainsi que la Ville de Nantes, pour dégradations sur la caméra. Le préjudice a été estimé à 1 200 €.

L’enquête avait alors été confiée à la Sûreté départementale. Le suspect, âgé de 26 ans, a été identifié par les enquêteurs, après l’exploitation de plusieurs images de vidéosurveillance et des réseaux sociaux. Il a été arrêté sur son lieu de travail, le 16 février, puis placé en garde à vue. Il sera convoqué devant la justice le 17 novembre 2021.




Source: Sansnom.noblogs.org