Il y a quelques jours, Mediapart publiait une enquête sur le groupe d’extrême-droite Zouaves Paris. Sur une vidéo, on peut voit des membres de ce groupe en compagnie des Mes Os, groupe hooligan faf de Reims, lors d’un anniversaire le weekend dernier. Ils chantent, bras tendu, “Joyeux nazi-versaire”.

Fafs-nantes-medium

Outre leur fascination pour le régime nazi, ce qui nous intéresse ici c’est la présence d’un militant d’extrême droite nantais, Pierre Vilotic. Ce dernier fréquente les membres du groupe Arsouille Naoned qu’il a l’habitude de retrouver dans différents pubs de la ville. Ce groupe néo-nazi, dont est particulièrement proche Wilfried Van Liempd, qui s’etait présenté aux dernières élections municipales pour le FN aux côtés d’Éléonore Revel, a commis plusieurs agressions, notament sur des militants et militantes LGBT lors de rassemblements contre La Manif Pour Tous ainsi que sur des manifestants isolé.es lors des derniers mouvements sociaux.

Pierre Vitolic a en fait l’habitude de fréquenter les militants Zouaves parisiens. On le voit d’ailleurs en photo dans le métro, aux cotés de Tanguy Martin, membres des Zouaves. Précisons que Tanguy Martin a participé à l’agression ultra violente de deux jeunes hommes à Nantes en 2017, jeunes hommes que ces militants faf avaient laissé pour morts.

Bref, bien qu’ils soient peu nombreux, il existe des liens étroits entre certains militants néonazis de différentes villes.

À Nantes comme ailleurs, il est donc nécessaire de s’organiser et de lutter contre l’extrême droite.

#NantesAntifa


Article publié le 15 Juin 2020 sur Nantes.indymedia.org