Accueil > Articles > Repression et oppression > Nantes : Conteste ton amende


samedi 6 juin 2020


On a eu 150 euros d’aide par la CAF. On a eu 135 euros d’amendes pour non-respect du confinement. La bonne blague ! Merci du coup d’pouce !

Et on a laissé les flics faire respecter des règles pas claires. C’était donc à l’appréciation de chacun.e.s. Et comme chacun.e est souvent raciste et plein.e de préjugés, certaines et certains ont été plus touché.e.s que d’autres…

Des personnes se sont même retrouvés en taule au bout de 4 amende.Sous prétexte de l’épidémie, le gouvernement enferment des personnes dans des conditions encore plus dangereuses qu’a l’extérieur, alors qu’ils auraient du laisser sortir tout le monde.

Les incarcérations pour non respect du confinement étaient illégales avant le 16 avril et on ne sait pas combien de personnes sont encore en taule.

Si vous même ou si vous avez des proches concerné.e.s, on vous propose de contacter rapidement la legal team. Si vous voulez contester l’amende, les délais sont courts, on peut le faire ensemble, vous apporter des conseils juridiques et vous apporter du soutien.

Contactez-nous au 06.75.30.95.45 (n° pour Nantes)


[Repris d’Indymedia Nantes.]


Article publié le 06 Juin 2020 sur Non-fides.fr