Octobre 30, 2021
Par Attaque
420 visites


extraits de Ouest-France / samedi 30 octobre 2021

Un peu moins de 200 personnes se sont rassemblées, ce samedi 30 octobre 2021, à 15 h, sur le parking d’Atlantis, à Saint-Herblain, près de Nantes, pour dénoncer la venue du polémiste et possible candidat à la présidentielle Éric Zemmour. L’auteur de La France n’a pas dit son dernier mot donne actuellement une « conférence culturelle » au Zénith. Une séance de dédicace est également prévue. Parmi les manifestants, ont retrouve quelques membres de la CNT (confédération nationale du travail), des militants du PCF et des Gilets jaunes.

Par arrêté préfectoral, la passerelle rejoignant le Zénith à la zone d’Atlantis est fermée au public. Un gros dispositif de sécurité a été mis en place afin d’éviter les débordements.

Arrivé à pied en traversant la 2×2 voie, un cortège a néanmoins réussi à franchir le cordon de sécurité des forces de l’ordre et s’est approché du Zénith.
Depuis deux heures, le groupe est maintenu à distance par les policiers et les gendarmes par des jets de lacrymogène. De l’autre côté de la 2×2 voie, sur les parkings du centre commercial Atlantis, la situation semble évoluer.
Des bouchons se forment tandis que les manifestants « jouent au jeu du chat et de la souris » avec les forces de l’ordre. La route, particulièrement fréquentée en ce week-end de la Toussaint, a été bloquée. […]

Selon Le Huffington Post,  » Les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes pour faire reculer les anti-Zemmour qui faisaient face, à une centaine de mètres de là, à plusieurs dizaines de sympathisants du polémiste, au niveau du parking Atlantis, proche du périphérique ouest de Nantes.
Peu avant l’arrivée d’Éric Zemmour au Zénith de Nantes, les gendarmes mobiles s’efforçaient, dans une sorte de jeu du chat et de la souris, de faire reculer les anti-Zemmour, qui ont tenté de bloquer la quatre-voies séparant le Zénith du parking, selon l’AFP.
Plusieurs manifestants ont par ailleurs envahi une passerelle enjambant la quatre-voies et lancé plusieurs chariots en direction des forces de l’ordre positionnées en-dessous, sans faire de blessés, selon le photographe. » [des vidéos montrent aussi des lancers de chariots de supermarché contre des voitures de flics ; NdAtt.]

Et selon Le Figaro, qui cite l’AFP, « Entre 300 et 400 opposants venus manifester contre la venue du polémiste […] ont réussi à rentrer dans l’enceinte de la salle, à bloquer une porte du site et à forcer les grilles »




Source: Attaque.noblogs.org