Avril 5, 2016
Par Collectif Emma Goldman
50 visites


Crédit photo: The Namibian.
Le 2 avril dernier, des affrontements ont eu lieu entre la police et une centaine de personnes qui occupaient ”illégalement” des terres en périphérie de Walvis Bay. Cette nouvelle occupation est une réponse à l’éviction de la semaine dernière de 25 familles qui logeaient sur des terrains appartenant à l’État à Tutaleni. Les squatteurs critiquent la lenteur du Programme visant à rendre accessible l’habitation de certains terrains. Devant l’inaction de la mairie, plusieurs personnes ont décidé d’occuper des terres afin de faire débloquer le processus. En juillet dernier, le gouvernement, présidé par Hage Geingob, a accepté de rendre accessible 200 000 terrains. En date d’aujourd’hui, rien n’a été matérialisé.
Crédit photo: Wikipédia.
Un manifestant blessé par un tir à balle de caoutchouc. 



Source: