Les mutilations génitales sont considérées comme une violation grave des droits de la personne. On estime que 200 millions de femmes dans le monde ont été mutilées, excisées ou infibulées durant l’enfance. Des pratiques qui font encore partie du quotidien dans de nombreux pays africains. Fadumo Korn est l’une des rares victimes à en parler ouvertement. Originaire de Somalie, elle s’est installée en Allemagne il y a de nombreuses années, s’est mariée et a eu un enfant. Aujourd’hui

Par Monde Libertaire,

Source: http://monde-libertaire.fr/?article=Mutilations_faites_aux_femmes_sur_Arte