Mai 27, 2021
Par Sans Nom
293 visites


traduit de l’allemand de chronik, 21 mai 2021

Couper le jus aux producteurs de guerre !
Foutre un coup de pied au cul des fournisseurs d’énergie !

Le 21 mai 2021, nous avons attaqué le réseau d’électricité et de fibre optique de la compagnie Stadtwerke (SWM) dans l’Est de Munich. Le principal objectif de cette action était la société d’armement Rhode & Schwarz située près de la gare de l’Est, à qui nous avons heureusement pu couper le jus pour au moins 24 heures.

Rhode & Schwarz est l’une des nombreuses entreprises qui tirent leurs profits de la production d’armes, de la guerre et de la mort, et qui contribuent à ce que depuis des années l’Allemagne figure parmi les 5 premiers exportateurs d’armement au classement mondial.

Par ailleurs, cette action était une attaque contre les responsables
politiques à Munich et en Bavière qui refusent d’entendre le son du
gong.

C’est notre réponse à la lamentable décision du conseil municipal
d’abattre la forêt de Kasten pour y extraire du gravier. La compagnie
municipale Stadtwerke München exploite également une centrale à
charbon à Bogenhausen, ainsi que le réacteur nucléaire Isar 2. C’est
pourquoi nous attaquerons encore leurs infrastructures à l’avenir.
Il n’y a pas de solution à l’intérieur du système capitaliste.

Pas de paix avec l’industrie d’armement
Pas de calme pour les tueurs de climat
Attaquer l’IAA [salon international de l’automobile]

(Extrait du journal Die Welt).

Un feu dans une tranchée a provoqué une coupure de courant inhabituelle de par son ampleur et sa durée à Munich. 20 000 foyers ont été touchés.

La Sûreté de l’État enquête pour soupçon d’incendie volontaire. La coupure d’électricité dans plusieurs parties des quartiers de Haidhausen, Ramersdorf et Berg am Laim a été causée par un feu dans une tranchée, qui a entièrement détruit une cinquantaine de câbles électriques de moyenne tension. A la suite de cela environ 150 postes de transformation sont tombés en panne. Des passants ont d’abord entendu un étrange crépitement puis un bruit de détonation. Lorsque les pompiers sont arrivés, des flammes sortaient de la tranchée d’environ un mètre de profondeur.

« Nous n’en sommes encore qu’au début de l’enquête » a souligné le
porte-parole de la police. « Pour l’heure nous ne pouvons pas donner
d’indications sur des liens potentiels avec d’autres délits. » Mais ce ne
serait pas le premier incendie contre des infrastructures dans la
capitale du Land : l’année dernière, les enquêteurs parlaient déjà d’une « série ». Depuis novembre 2019, des inconnus ont mis le feu à plusieurs reprises à des antennes de télécommunication ainsi qu’à d’autres infrastructures à Munich : en février 2020, le pied d’une antenne-relais était parti en fumée dans la forêt de Perlach, en mai c’était le tour du gigantesque pylône de la Radio bavaroise dans le quartier Freimann , et en juillet une antenne de téléphonie mobile à Neuperlach. L’ensemble des dégâts s’élèverait à environ 3,6 millions d’euros.

Selon les informations de la compagnie Stadtwerke München (SWM), tous les foyers avaient à nouveau l’électricité samedi en début d’après-midi. Les derniers clients de l’industrie et consommateurs commerciaux devraient suivre.




Source: Sansnom.noblogs.org