Mai 26, 2021
Par Attaque
281 visites


de.indymedia.org / dimanche 23 mai 2021

Couper le jus aux producteurs de matériel de guerre !
Donner un coup de pied au cul aux fournisseurs d’énergie !

Le 21 mai 2021, nous avons attaqué le réseau électrique et de fibre optique de la Stadtrwerke [entreprise publique de production et fourniture d’électricité, gaz et autres service de la ville de Munich ; NdAtt.] à l’est de Munich.


La cible principale de cette action était la société d’armement Rhode & Schwarz, dans le secteur de la gare de l’est de Munich, que nous avons heureusement pu priver d’électricité pendant au moins 24 heures. R&S est l’une des nombreuses entreprises qui font leurs profits avec la production d’armes, la guerre et la mort et qui contribuent au fait que, depuis de nombreuses années, l’Allemagne figure parmi les cinq premiers exportateurs d’armes au monde.

Cette action était aussi une attaque contre les responsables politiques de Munich et de la Bavière, qui ne veulent pas entendre que le coup gong a sonné.

C’est notre réponse à la lamentable décision du conseil municipal d’abattre la forêt de Kasten afin d’y extraire du gravier. Stadtwerke München continue à exploiter une centrale électrique à charbon à Bogenhausen, ainsi que le réacteur nucléaire Isar 2. C’est pourquoi à l’avenir nous continuerons à attaquer leurs infrastructures.

Il n’y a pas de solution dans du système capitaliste.

Pas de paix avec l’industrie des armements.
Pas de paix pour les destructeurs du climat
Attaquer l’IAA*

* Note d’Attaque : Internationale Automobil Ausstellung, le salon internationale de l’automobile, qui aura lieu à Munich en septembre

Selon le journal Süddeutsche Zeitung, l’incendie, qui a pris dans une fosse où il y avait des travaux, a endommagé 50 lignes moyenne tension, qui alimentaient 150 postes de transformation. Environ 20 000 foyers ont été privé d’électricité, dans les quartiers de Ramersdorf, Berg am Laim et Haidhausen.
Le journal remarque aussi que des attaques similaires ne sont pas nouveaux à Munich. Par exemple, en février 2020, un pylône radio a été incendié dans la forêt de Perlach et en mai, à Freimann, c’était le tour d’un pylône transmetteur de la Bavarian Broadcasting Corporation. En juillet, ça a été le cas pour une antenne-relais de téléphonie mobile Neuperlach.




Source: Attaque.noblogs.org