Décembre 7, 2021
Par Sans Nom
159 visites


Future agence Amazon à Moult : des engins de chantier
dégradés par un collectif

Ouest France, 6 décembre 2021

Via un communiqué de presse envoyé ce lundi 6 décembre, le collectif La Ronce Lisieux affirme « avoir saboté onze engins de chantier sur le site de construction du futur entrepôt Amazon à Moult », au sud-est de Caen (Normandie) dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 décembre. Le nouveau groupe d’activistes appelle à des dégradations matérielles ciblant « Amazon et son monde », qu’ils accusent d’organiser « la destruction systématique des conditions de vie sur terre ». À Moult, le bâtiment logistique de près de 8 000 m², qui servira à booster la stratégie de livraison en 24 heures chrono d’Amazon, devrait être livré courant 2022.

Selon la gendarmerie du Calvados, une quinzaine d’engins auraient été dégradés. Les câbles hydrauliques de tractopelles auraient été sectionnés, ce qui empêcherait toute utilisation. « Des engins de chantier ne démarraient pas ce matin, d’autres n’étaient plus utilisables, confirme-t-on chez Vectura immobilier, promoteur qui développe et construit des ensembles logistiques de grande taille.


ActuNormandie, 6/12 : Le collectif La Ronce Lisieux a revendiqué ce sabotage, dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 décembre. Ce collectif indique avoir saboté 11 engins de chantier. Pourquoi cibler Amazon ? « Notre modèle court à sa perte, broie l’humain et entraîne déjà dans sa chute de larges pans du vivant. Seuls, nous pouvons arrêter d’acheter. Mais ensemble, et si nous les empêchions de nuire ? », souligne le collectif. « Ensemble, nous allons riposter, mener des actions décentralisées ».

Le collectif La Ronce Lisieux ajoute : « nous choisissons nos cibles méticuleusement, opération après opération, nous trouvons et exploitons une faille dans le système, le talon d’Achille de chaque adversaire, là où nous aurons un effet maximal pour une difficulté minimale. Nous ne porterons jamais atteinte à l’intégrité physique des personnes, mais les biens matériels, eux, n’ont pas de sentiments. Nous sommes anonymes, autonomes, intraçables, inattaquables. »

Le géant du commerce mondial en ligne construit actuellement un entrepôt de 7 600 m2 sur un terrain de 6,5 hectares situé dans la zone d’activités, non loin du rond-point du McDonald’s. Il s’agit d’une agence de livraison et non d’un centre de distribution où sont stockées des millions de marchandises. « Le rôle de cette agence de livraison dite « du dernier kilomètre » est de nous permettre d’être au plus près des clients », précise Amazon.


Projet Neyrpic à Saint-Martin-d’Hères : des engins de chantier dégradés par des opposants
Le Dauphiné, 7 décembre 2021

Les opposants au chantier Neyrpic – dont la première pierre a été posée ce lundi 6 décembre avenue Gabriel-Péri, à Saint-Martin-d’Hères – ont commis des actes de vandalisme sur le futur site qui doit accueillir un pôle de vie, de commerces et de loisirs à ciel ouvert.

Dans la nuit de dimanche à lundi, des affiches dénonçant les dommages écologiques de ces travaux ont ainsi été collées sur des engins de chantier stationnés dans l’enceinte du future centre commercial. Les engins en question ont également été dégradés, du sucre et du sable étant volontairement introduits dans leurs réservoirs et la cuve de carburant a été scellée avec du ciment.

Des actes qui ont été revendiqués dans la journée par le collectif « Extinction Rébellion ». Une plainte a été déposée lundi après-midi.




Source: Sansnom.noblogs.org