Avril 20, 2022
Par infokiosques
174 visites

“En Europe, la moto est majoritairement vue comme un loisir mĂ©canique coĂ»teux (ou une nuisance selon les points de vue). D’autres envisagent son cĂŽtĂ© pratique pour aller travailler dans les centres-villes surchargĂ©s. De ce fait, elle est utilisĂ©e massivement dans les « pays en dĂ©veloppement Â», malgrĂ© un code de la route, une formation et un Ă©tat des chaussĂ©es bien moins adaptĂ©s qu’en France. Sa pratique n’est donc a priori pas incompatible avec de faibles revenus. De mĂȘme, tandis que nous rechignons Ă  faire du vĂ©lo au quotidien en invoquant le mauvais temps, les pays nordiques l’utilisent largement. Nous essaierons donc ici de nous demander la raison de nos choix de mobilitĂ© en les comparant par exemple Ă  ceux d’autres cultures.

L’objectif de cette brochure est d’apprĂ©hender les avantages et inconvĂ©nients de la moto – entre autres outils de mobilitĂ© – pour dĂ©construire notre rapport passionnel Ă  l’automobile. Les aspects Ă©conomiques, notamment, pourraient permettre d’identifier des maniĂšres de redonner autonomie de mouvement et d’action Ă  des personnes dans la prĂ©caritĂ© financiĂšre. Le rapport Ă  l’écologie dans le domaine des transports, source majeure de brouhaha mĂ©diatique et politique dont nous sommes tout·es les riverain·es excĂ©dé·es, sera lui aussi abordĂ©.

Enfin, quelques indications pratiques sur comment s’équiper, s’autonomiser dans la rĂ©paration et l’apprentissage, lorsqu’on a plus de temps que d’argent Ă  donner Ă  un assureur ou un·e garagiste. Et comme la moto n’est pas une fin en soi, nous essayerons de trouver des pistes pour identifier des nouveaux moyens de dĂ©placements appropriables et abordables par tout·e un·e chacun·e.”




Source: Infokiosques.net