Juin 14, 2020
Par Le Numéro Zéro
284 visites


Inlassable contempteur de l’ordre sĂ©curitaire, l’historien et essayiste Maurice Rajsfus, nĂ© en 1928, rescapĂ© du Vel d’Hiv, ancien prĂ©sident de Ras’l’Front (1991-1999) s’est Ă©teint samedi Ă  l’ñge de 92 ans.

Maurice Rajsfus : Je n’aime pas la police de mon pays

Dans un pays oĂč la police parle bien plus de ses droits que de ses devoirs, quel espace de libertĂ© peut bien subsister pour les citoyens ? Ces droits revendiquĂ©s par les policiers ne peuvent que signifier, parallĂšlement, le renoncement Ă  la critique quant Ă  la qualitĂ© de leurs activitĂ©s. Lorsque la parole du policier ne peut ĂȘtre rĂ©futĂ©e, c’est toute la libertĂ© d’expression qui se trouve mise en cause [
]. Il est nĂ©cessaire que des tĂ©moins ou des observateurs se fassent entendre. C’est le rĂŽle qu’a tentĂ© de jouer, depuis le printemps 1994, l’Observatoire des libertĂ©s publiques et son bulletin mensuel Que fait la Police ? Avons-nous rĂ©ussi Ă  dĂ©crire les aspects malfaisants de la police et Ă  sensibiliser les esprits ? Peut-ĂȘtre pour une minoritĂ©. Sans doute pas pour le plus grand nombre. Est-ce une raison pour renoncer ? Sans doute pas !

TĂ©lĂ©charger librement le livre au format PDF sur le site des Éditions LIBERTALIA ici

RĂ©fĂ©rences :



Source: Lenumerozero.info