Le MarbrĂ© s’est fait connaĂźtre suite Ă  la visite des flics et du gestionnaire immobilier le 16 septembre 2020. Beaucoup de personnes ont rĂ©pondu Ă  l’appel Ă  soutien ce jour-lĂ  et les suivants, et ça faisait trop plaisir. À la suite d’une ouverture collective et parce que nous souhaitons que ce lieu soit auto-organisĂ©, les dĂ©cisions seront prises dans une assemblĂ©e gĂ©nĂ©rale du lieu ouverte et rĂ©guliĂšre. Nous voulons lutter contre toute forme d’autoritĂ© et de hiĂ©rarchies formelles ou informelles, Ă  l’extĂ©rieur comme Ă  l’intĂ©rieur du lieu. Cela signifie pour nous combattre toutes les formes de domination et d’oppression.

Cette occupation repose sur un refus : celui de galĂ©rer et travailler pour se payer un loyer dans un bas-Montreuil en constante gentrification, que ce soit pour habiter ou pour s’organiser. Ce lieu s’inscrit dans une lutte contre la valorisation capitaliste du quartier, qui abouti toujours Ă  Ă©loigner les pauvres pour laisser place aux plus riches et Ă  leur petit prĂ© carrĂ© sans histoire. Ni prĂ© carrĂ©, ni prĂ©caritĂ© !

Le Marbré se veut un lieu non-marchand. Des réflexions ont été entamées sur la pratique : fonctionner en prix libre, favoriser les moments de sociabilité sans consommation, 


Dans l’idĂ©e, un fonctionnement inclusif et rejoignable sera mis en place, oĂč tout sera organisĂ© et dĂ©battu Ă  l’AG : que ce soit les activitĂ©s politiques qui s’y tiendront, les travaux Ă  faire sur le lieu, la dĂ©fense juridique du squat, l’entretien, les Ă©vĂ©nements, 


Toutes celleux Ă  qui cette invitation parle sont les bienvenues. En pratique, cela se traduit par un mode d’organisation autonome, opposĂ© Ă  ce que proposent les partis, les syndicats et autres structures hiĂ©rarchiques ou institutionnelles.
Le but est de sortir d’une relation consommateur / prestataire de services au sein du lieu pour qu’il soit rĂ©appropriable. Le MarbrĂ© sera un espace pour faire vivre nos luttes.

Le lieu est composĂ© d’une maison dĂ©diĂ©e Ă  l’habitation et d’un hangar pour les activitĂ©s collectives. Surprise Ă  l’ouverture : le hangar est recouvert d’une couche de 3cm de poussiĂšre et, sous la poussiĂšre, le marbre ! Le bĂątiment est une ancienne marbrerie vidĂ©e de ses ouvriers et laissĂ©e Ă  l’abandon, que nous souhaitons transformer en lieu de lutte contre les diffĂ©rentes formes d’exploitation. C’est donc devenu le « MarbrĂ© », moelleux comme le gĂąteau et solide comme la pierre. Celui qui dit en ĂȘtre le propriĂ©taire, RaphaĂ«l Dary voudrait en faire de jolis appartements (ou lofts ?) Ă  revendre. Le projet de RaphaĂ«l se marierait trĂšs bien avec les quelques nouvelles rĂ©sidences cloisonnĂ©es pour jeunes familles de travailleurs dynamiques, les locaux d’entreprises, et les bars branchĂ©s avoisinants. Dans la tristesse gentrifiĂ©e du Bas-Montreuil, le MarbrĂ© dĂ©barque et pose sa dĂ©tĂšr !

On encourage et soutiendra d’autres initiatives de ce genre ! Squat partout !
Contre tous les pouvoirs, révoltes et auto-organisation !

Venez aux Assemblées Générales publiques du Marbré dont la premiÚre se tiendra le 4 octobre 2020 à 14 heures.

Le Marbré
1 rue Jean-Jacques Rousseau / 39 rue des Deux Communes, Montreuil
https://squ.at/r/819a


Des squats Ă  Paris et banlieue https://radar.squat.net/fr/groups/city/paris/country/FR/squated/squat
Des groupes (centres sociaux, collectifs, squats) Ă  Paris et banlieue https://radar.squat.net/fr/groups/city/paris/country/FR
Des Ă©vĂ©nements Ă  Paris et banlieue https://radar.squat.net/fr/events/city/Paris


Paris-Luttes.info, le 1er octobre 2020 https://paris-luttes.info/nouveau-lieu-le-marbre-14345


Article publié le 02 Oct 2020 sur Fr.squat.net