Octobre 27, 2020
Par Paris Luttes
87 visites


Quelques photos d’un collage de soutien aux 7 de Toulouse et contre la gentrification de nos quartiers

A l’image de ce qui a Ă©tĂ© fait Ă  Marseille et Ă  Lille mi-octobre (et sĂ»rement ailleurs), nous nous sommes balladĂ©.es dans Montreuil, Bagnolet et autour du quartier Sainte-Marthe Ă  Paris pour retapisser les murs.

On a collĂ© des affiches contre la gentrification, et les fameuses affiches « le feu tue les virus brĂ»le ton comico Â», « ne relevons pas l’économie dĂ©truisons-la ! Â», « avec ou sans masques ce monde est irrespirable, dĂ©truisons ce qui nous Ă©touffe Â», etc.

L’État pense que voir nos compagnon.nes enfermĂ©.es pourrait nous dĂ©courager. Grave erreur, c’est tout le contraire. Penser Ă  elleux nous donne de la force et de la dĂ©ter.

D’ailleurs, on a Ă©tĂ© particuliĂšrement bien accueilli.es dans certains quartiers de Montreuil, ou pas mal de gens semblaient partager notre haine des taules et du capitalisme.

On pense Ă©videmment aux enfermĂ©.es d’Italie, du Chili, d’Allemagne. Et de partout ailleurs. On finira bien par brĂ»ler toutes les prisons (et tous les comico), demain ou aprĂšs-demain.

Encore une fois, contre les juges les flics et les maton.nes, CRÈVE L’AUTORITÉ !!

CrĂȘve les taules, actuelles et Ă  venir !

Force aux copaines Ă  l’ombre et Ă  celles qui se battent Ă  l’extĂ©rieur.




Source: Paris-luttes.info