Novembre 22, 2022
Par Squat.net
170 visites

Montreuil (93): les ex-occupants du Ghetto sont toujours à la rue

🛑👮🏻‍♂️ Fin octobre à Montreuil, à quelques jours de la trêve hivernale, un squat, « le Ghetto » rue Raspail dans le bas Montreuil, a été expulsé sans aucune solution de relogement pour les habitants. Depuis, plus d’une cinquantaine de personnes se sont retrouvées à la rue et ont monté un campement place de la République à Montreuil. Le campement a été démonté à plusieurs reprises par la police.

Pour la mairie communiste de Montreuil, ce campement et ses habitants font tâche dans le décor gentrifié des (…) bourgeois du bas Montreuil. Les ex habitants du Ghetto, qui sont dans le quartier depuis des années ont occupé un nouveau bâtiment vide toujours dans la rue Raspail. Cela faisait plusieurs jours qu’ils occupaient les lieux et ils avaient des preuves d’occupation pour le justifier. Une technicienne de la mairie est passée ce matin [le 19 nov. 2022] et leur a dit qu’ils ne pouvaient pas rester ici, qu’ils pouvaient squatter mais pas ce bâtiment. Dix minutes plus tard, plusieurs dizaines de policiers sont arrivés pour défoncer une entrée avec leur bélier et expulser les occupants sous prétexte de « flagrant délit de violation de domicile » (sans pour autant nous montrer quoique ce soit pour le justifier).

Ni la technicienne de la mairie ni la police n’ont voulu regarder les preuves d’occupation et ils n’ont même pas essayé de joindre le propriétaire. C’est donc la mairie communiste de Montreuil qui décide, en dehors de tout cadre légal, qui a le droit d’habiter tel ou tel endroit. Le maire de Montreuil, Patrice Bessac orchestre la gentrification de la ville en chassant les indésirables des nouveaux quartiers branchés du bas Montreuil.




Source: Fr.squat.net