Janvier 20, 2017
Par Squat.net
46 views


Expulsion du squat Salamatane, espace autogéré à Montreuil, 119 bis rue de Paris, métro Robespierre.

Encore un espace autogéré ouvert au public expulsé, mercredi matin 18 janvier 2017 vers 10h, dans lequel fonctionnait une bibliothèque associative (des cours de français et d’alphabétisation y étaient d’ailleurs dispensés). Chaque semaine, il était organisé des repas sénégalais à prix libre avec l’exposition d’artistes de divers horizons. Un studio de répétition équipé était mis à disposition pour les musiciens.

Seraient les bienvenus des soutiens matériels et humains pour lutter contre l’infamie de la mairie de Montreuil et ses sbires bien trop zélés, qui préfèrent envoyer les forces du désordre que de chercher une solution acceptable par les deux parties, en l’occurrence les associations Harissa sauce Blanche/Harissa sans frontières et l’association Dieuf Dieul.

En 1998/97 (?) cet espace a bénéficié d’un bail précaire grâce aux éditions Fremok, celui-ci est expiré depuis depuis environ 2003. Il est délibéré et inadmissible de la part de la mairie de Montreuil d’avoir expulsé cet espace (expulsable depuis déjà plus d’un an) alors que les autorités françaises ouvrent des lieux pour héberger des personnes sans abri par les températures glaciales actuelles. Il s’agit de décourager toute volonté d’ouverture ou d’occupation de lieux conviviaux dans un esprit tendant à l’autogestion, sur la ville de Montreuil et ses environs.

[Publié le 20 janvier 2017 sur Paris-Luttes.info.]




Source: