Mai 28, 2021
Par Le Poing
209 visites




Image d’illustration empruntée à la page Facebook de “Femmes invisibles”

L’association « les femmes invisibles », qui vient en aide aux femmes en situation de grande précarité, sera présente ce vendredi 28 mai à Antigone, place du nombre d’Or, pour une distribution de produits d’hygiène.

De 11h à 18h, les bénévoles de l’association « les femmes invisibles » fêteront à leur manière la journée mondiale de l’hygiène menstruelle. Sur la place du nombre d’Or du quartier Antigone seront distribués des produits d’hygiènes à destination des femmes en situation de précarité.

La précarité menstruelle touche différents milieux. Une enquête de février 2021 menée auprès de 6500 étudiantes de 18 à 25 ans par l’Association Fédérative des Etudiants de Poitiers (AFEP), la Fédération des Associations Générales Etudiantes (FAGE) et l’Association Nationale des Etudiant.e.s Sages Femmes (ANESF) conclu qu’une étudiante sur quatre a déjà renoncé à des rendez-vous médicaux liés aux menstruations pour des raisons financières. 33% estiment avoir besoin d’une aide pour se procurer des protections. Le manque de moyens peut entraîner une utilisation trop longue de la même protection hygiénique, ce qui augmente les risques de choc toxique. En dehors du milieu étudiant, 39% des femmes les plus précaires ne disposeraient pas de protections hygiéniques en quantité suffisantes

Par ailleurs, l’association cherche toujours des bénévoles pour différentes collectes, maraudes, distributions. Et lance régulièrement des appels aux dons. Plus d’infos sur leur site internet ou sur leur page Facebook.




Source: Lepoing.net