Avril 17, 2018
Par Paris Luttes
232 visites


Montpellier Poing Info, le 15 avril 2018 – Étudiant·e·s, lycéen·nes, retraité·e·s, syndicalistes, militant·e·s pour l’ouverture des frontières, pour la Palestine… : 2500 personnes se sont rassemblées devant le parc du Peyrou ce samedi après-midi, à l’appel de la coordination nationale des luttes, pour s’opposer à Macron et à son monde.

Avant même que le cortège ne soit parti, les policiers ont braqué leurs LBD40 (flashball) sur les manifestant·e·s et ont bloqué le boulevard du jeu de Paume, près du parc du Peyrou. Taquins, des révoltés ont repeint les casqués, qui ont alors gazé toute la place à coups de grenades lacrymogènes.

Le cortège, essentiellement composé de jeunes, est alors parti vers la préfecture, a emprunté la rue de la Loge et la rue Jean Moulin. Sur le parcours, des symboles du capitalisme – banques, agences immobilières, boutiques de luxe, assurances – ont été détruits. Les murs ont été repeints.

Lire la suite sur Le poing



Source: