26 Octobre 2016, Montpellier, une vingtaine de personnes manifestent contre les violences policières et en hommage à Remi Fraisse assassiné par la police le 26 octobre 2014. La BAC, puis les gardes mobiles se disposent face à ce petit groupe. Ces manifestants, s’ils et elles crient avec force des slogans tels que ” pas de justice, pas de paix”, ne manifestent aucune violence, ne sont armé-e-s que de pancartes sur lesquelles sont inscrits le noms des personnes abattues, en toute impunité, par la police.

Lire la suite de l’article sur lepressoir-info.org





Source: