Avril 19, 2021
Par Le Poing
164 visites




Une centaine de personnes se sont rassemblées ce matin devant l’hôtel de police pour dénoncer la venue d’Emmanuel Macron.

Une centaine de personne sont rassemblées devant le commissariat central de Montpellier, à l’occasion de la venue de Macron et de son ministre de l’Intérieur Darmanin ce lundi 19 avril.
Macron semble avoir trouvé un allié de choix dans la personne du maire PS de la ville, Michael Delafosse, alors que la fin du quinquennat s’annonce comme une course au sécuritaire pour un exécutif qui n’arrive plus à rassembler les débris de la gauche sociale démocrate à force de répression.
Promu au rang de maire modèle sur le plan de la sécurité par le président, Delafosse se réjouit publiquement des annonces faites ces derniers jours : 50 policiers de plus embauchés à Montpellier d’ici la fin 2022 -10 000 sur l’ensemble du territoire -dont 20 dès le mois de septembre 2021, la création d’une “école de guerre” pour les forces de l’ordre à Montpellier ainsi que la généralisation des caméras-piétons, mesure phare de la loi sécurité globale adoptée jeudi dernier.
Darmanin et Macron seront également présents dès 14h à la CAF de la Mosson.




Source: Lepoing.net