Octobre 2, 2022
Par Le Poing
128 visites


Image d’illustration ( capture d’écran issue d’une vidéo publiée le 6 avril 2021 sur le compte twitter “Préfet de la Drôme”)

Le 29 septembre, le préfet de l’Hérault twittait au sujet des “SDF étrangers” en disant qu’ils “n’étaient pas les bienvenus”, avant de supprimer sa publication. Nouveau dérapage pour un préfet décidemment bien à droite

On commence à être habitués aux sorties du très droitier préfet de l’Hérault Hugues Moutouh (lire notre portrait ici) : en juin dernier, ils traitait les SDF de “zadistes” en demandant plus de policiers pour nettoyer la ville.

Voilà que le 29 septembre dernier, il récidive : en réponse à un article de Midi Libre, il publie un Tweet dénonçant “la délinquance des SDF étrangers”, en ciblant “Algériens et Marocains en majorité”, avant d’ajouter “Les CRS ont instructions de ne pas les lâcher. Ils ne sont pas les bienvenus.”

Deux heures plus tard, la publication est supprimée. Mais très vite, le contenu devient viral et chacun y va de son commentaire : La députée NUPES Nathalie Oziol parle immédiatement de “Darmanisation” du préfet, tandis que, sans grande surprise, Eric Zemmour le félicite“Bravo au préfet de l’Hérault qui a dit la vérité, avant de supprimer sa publication. Sans doute la vérité fait-elle peur à sa hiérarchie.”

Chasse aux étrangers et extrême-droitisation de l’Etat

Depuis son arrivée en juillet 2021, Hugues Moutouh n’a cessé de mener une guerre aux étrangers. Durant l’automne dernier, il a fait expulser trois bidonvilles, puis une famille Albanaise, malgré des relogements prévus par la mairie. Pendant le sommet Afrique-France en octobre dernier, il avait également fait arrêter en gare des militants sans-papiers qui venaient manifester en opposition à l’évènement.

Récemment épinglé pour sa participation à une messe en compagnie de Robert Ménard à la féria de Béziers, le préfet de l’Hérault continue donc d’afficher sa vision très droitière de ses fonctions.




Source: Lepoing.net