Le Football Du Peuple. Montpellier proposait hier comme chaque dimanche une autre vision du sport, basée sur le fair play, la solidarité et l’ouverture. Entre 30 et 70 personnes se réunissent ainsi chaque semaine au stade du Père-Prévost en sursis. Les travaux de rénovation qui entraîneront la destruction de l’espace actuel se préparent déjà. Mais pour l’instant, ce stade historique continue d’accueillir une session hebdomadaire ouverte à toutes et à tous.

Avec un slogan : « le plus beau but est une passe ». Peu importe son niveau sportif, chaque personne intéressée doit pouvoir y trouver son compte. A condition d’être en accord avec la vision proposée par le Football du peuple. Ici, pas de contacts agressifs et on ne compte pas les points. Les buts comme les belles actions sont applaudies par l’ensemble des joueurs. Et les changements réguliers permettent de jouer avec et contre tout le monde au fil des séances.

Ce dimanche, un hommage à Clément Méric a eu lieu en lien avec le collectif Montpellier Antifasciste et Populaire. Le souvenir de ce jeune militant parisien tué le 5 juin 2013 lors d’un affrontement avec un groupe fasciste continue d’être honoré chaque année.

Pour venir taper dans le ballon et rencontrer d’autres personnes participant au projet, rendez-vous chaque dimanche au stade du Père-Prévost, les horaires étant annoncés sur la page facebook du Football du Peuple.


Article publié le 13 Juin 2019 sur Lepoing.net