Novembre 28, 2022
Par Le Poing
164 visites


Les salariés du site Enedis de Béziers sur un piquet de grève. Image d’illustration.

Une nouvelle assemblée contre la vie chère a réunie quelques dizaines de personnes au kiosque à l’Esplanade ce samedi 26 novembre. En cette période d’inflation et de luttes sociales importantes et nombreuses dans les entreprises, l’activité de l’assemblée s’oriente vers deux dates : le 9 décembre avec un rassemblement prévu devant les locaux montpelliérains d’Enedis pour dénoncer la hausse des prix de l’énergie, et le 10 décembre pour une manifestation nationale contre la vie chère.

Quelques dizaines de personnes ont répondu à l’appel d’une troisième assemblée contre la vie chère ce samedi 26 novembre à Montpellier. Dans un contexte social riche en luttes pour des augmentations de salaire et de primes.

L’assemblée aura d’ailleurs commencé par un point d’information, faisant mention du site montpelliérain de Sanofi qui a rejoint la grève nationale pour des augmentations de salaire ce jeudi 24 novembre, d’un piquet de grève devant un magasin Castorama de la métropole le jour même, ou encore du débrayage prévu par les salariés des galeries Lafayette en fin d’après-midi.

Auront également été mentionnées différentes initiatives solidaires, comme le projet de l’Agriculture Social Club, auquel Le Poing a déjà consacré plusieurs articles, ici et ici, et qui vise à crée du lien social, apprendre le maraîchage à des non-professionnels, et faire bénéficier associations et collectifs populaires de la production.

Dans l’agenda de l’assemblée contre la vie chère, deux dates. Le 9 décembre à midi est prévu un rassemblement devant Enedis Montpellier, au 382 avenue Raimon de Trencavel, arrêt Sabines, tout près du rond-point du grand M, pour « l’annulation des dettes énergétiques contractées par les particuliers, l’absence de coupure et de baisse de puissance électrique dans les foyers, et une diminution forte des tarifs de l’énergie » Dans un contexte où l’Assemblée nationale a refusé en bloc toute augmentation des salaires et toute taxation supplémentaire des profits mirobolants des géants de l’énergie, les membres de l’assemblée se positionnent comme fermement solidaires des grévistes de l’énergie. Un repas à prix libre sera mis à disposition sur place.

Seconde date : une manif nationale prévue à Montpellier pour le samedi 10 décembre, à 14h place de la Comédie. L’appel avait été lancé de manière anonyme sur les réseaux sociaux pendant la grève des salariés de Total et ExxonMobil.

Une prochaine assemblée générale contre la vie chère aura lieu le samedi 17 décembre au square de la Tour des Pins, tout près du Peyrou en allant vers Albert 1er, à 14h.

Notons également que dans la foulée de l’assemblée, les participants ont rejoint le débrayage des salariés des galeries Lafayette au Polygone, pour une revalorisation de la prime de partage de la valeur.




Source: Lepoing.net