Juillet 31, 2021
Par Le Poing
181 visites


De l’aveu même de la préfecture, il y avait au moins 10 000 manifestants ce samedi à Montpellier pour la quatrième journée de mobilisation contre le pass sanitaire.

2 000 manifestants le mercredi 14 juillet à Montpellier contre 12 000 ce samedi 31 juillet selon nos estimations (il fallait 45 minutes pour que l’entièreté du cortège ne passe) : nous sommes bel et bien face à un mouvement social d’ampleur. Avec une revendication majeure : le retrait du pass sanitaire. Après des prises de parole sur la Comédie, les manifestants sont partis vers la préfecture et face aux forces de l’ordre, les slogans « la police avec nous Â» et « collabos ! Â» se sont successivement fait entendre. Le cortège s’est ensuite dirigé vers le Peyrou puis la gare avant de revenir vers la Comédie dans une ambiance festive pour un deuxième tour du centre-ville. De retour à la préfecture, l’air d’HK a enflammé la foule.

Si le slogan « le pass sanitaire on n’en veut pas Â» reste l’un des plus chantés, on regrettera encore quelques pancartes, notamment tenues par des groupes plus ou moins organisés, allant jusqu’à nier la réalité même de la pandémie de covid-19 et d’autres hostiles à la vaccination par principe. Des professionnels de santé ont carrément dû replier en urgence une tente dédiée au dépistage du covid-19 sous la pression de la foule…

Une vingtaine de militants fascistes, dont la Ligue du Midi, ont également été aperçus et rodaient en fin de manifestation munis d’équipements de combat.




Source: Lepoing.net